Accueil / Les produits / Le biocarburant Diester ® / Diester et Environnement
 
Les produits

Diester et Environnement

Un bilan énergétique en constante amélioration

Le Diester restitue 3,7 fois plus d’énergie que ce qui est utilisé pour sa production, selon le bilan énergétique réactualisé en 2007. Ceci revient à dire que pour produire 3,7 tonnes (équivalent pétrole) d’énergie renouvelable Diester, on ne consomme qu'une tonne d'énergie fossile du champ à la roue.

Ce résultat tient compte de l'énergie consommée depuis la fabrication des semences, produits phytosanitaires, engrais, jusqu'à l'utilisation du Diester dans les véhicules.

Ce bilan s’est sensiblement amélioré en 5 ans grâce à la réduction des quantités d'engrais utilisés et des changements réalisés dans les process industriels.

Désormais, l’objectif est d’obtenir à court terme un bilan égal à 5 grâce à l’optimisation de la culture (fertilisation azotée, travail du sol…) et des étapes de la transformation (économies d’énergie, co-génération, évolution des process…).

 

Un bilan des gaz à effet de serre toujours plus favorable

Le Diester émet 75 % de gaz à effet de serre de moins que le gazole. Ce bilan du champ à la roue tient compte de l’ensemble des gaz à effet de serre, y compris le protoxyde d’azote (N2O) et le méthane. Le biocarburant Diester, issu de cultures renouvelables recyclant le dioxyde de carbone (CO2) de l'air, participe donc à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les travaux menés par la filière doivent permettre d’améliorer encore ce bilan tant en amont (maîtrise des dégagements de protoxyde d’azote et stockage du carbone dans les sols agricoles…) qu’en aval (substitution du méthanol par du bio-éthanol lors de la trans-estérification…).

 

Remarque

Les bilans énergie et gaz à effet de serre ont été réalisés en 2002 par le cabinet PriceWaterhouseCoopers à la demande de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et de la DIREM (Direction des ressources énergétiques et minérales au ministère de l'Industrie). C’est pourquoi ce cabinet d’études a été choisi en 2007 pour réactualiser ces bilans.

La méthode retenue dans le bilan énergétique est celle de l'allocation massique. Avec les autres méthodes, ce bilan est également positif puisqu'il atteint 2,87 au minimum (allocation énergétique) et 5 au maximum (impacts évités).

De même, en fonction de la méthodologie, le bilan gaz a effet de serre montre une économie variant de 50 à 75% des émissions, ce qui reste très favorable en comparaison au gazole.

Avec le Diester, zéro déforestation !

Dans l'Union européenne, le colza et le tournesol destinés au Diester sont uniquement cultivés sur des terres destinées aux cultures arables ou des terres anciennement mises en jachère.


La mise en place de critères de durabilité des biocarburants au sein de l'Union Européenne devrait par ailleurs éviter que soient importés en europe des biocarburants issus de zones déforestées.

 

Plus de colza et de tournesol, c’est moins d’engrais, moins de pesticides, et de meilleurs rendements

Les cultures de colza et de tournesol - placées en “tête de rotations” - permettent de réduire les doses d’engrais et de produits phytosanitaires nécessaires pour les céréales cultivées après.

 

Cela est dû au fait que :

  • le colza prélève les nitrates présents dans le sol et les rend en partie disponibles pour les céréales suivantes. Ceci évite que ces nitrates ne se retrouvent dans les nappes phréatiques.
  • le colza et le tournesol permettent de rompre les cycles des maladies des céréales et de lutter plus efficacement contre les mauvaises herbes.


Placée après un colza, une céréale donnera aussi un meilleur rendement.

 

 
 
 
 Infos Proléa n°70

Biocarburants : Quel bilan énergétique pour le Diester ?

bilan énergétique pour le Diester

Au sommaire de ce numéro, retrouvez l'actualisation 2007 du bilan énergétique du biocarburant Diester, une infographie présentant la consommation d'énergie sur la filière et les perspectives de progrès !!

 

Télécharger Infos Proléa n°70 (1.6 Mo)

 

 

© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits