Accueil / Espace presse / Communiqués de presse
 
Espace presse

Communiqué du 14/10/2009

14 octobre 2009 - PROLEA

73% des Français soutiennent la production des biocarburants par l’agriculture française

A la suite de la publication le 8 octobre 2009 du rapport de l’ADEME sur les biocarburants, qui confirme le bénéfice environnemental du biodiesel, Proléa publie les résultats d’un sondage IFOP sur la notoriété et l’image des biocarburants. Cette étude révèle que les Français continuent dans leur grande majorité à soutenir le développement des biocarburants, en dépit des nombreux débats sur ce sujet. Selon les chiffres de l’IFOP, 73% des Français approuvent le fait que l’agriculture française produise des biocarburants, et 91 % sont favorables à l’arrivée progressive des biocarburants de deuxième génération.

 

L’étude, réalisée par l’Ifop les 24 et 25 septembre 2009 auprès d’un échantillon représentatif de 1006 individus de 15 ans et plus, le montre clairement : les Français approuvent la production de biocarburants par l’agriculture française. 73% des sondés se déclarent favorables au fait que l’agriculture française produise des biocarburants qui peuvent se mélanger à des carburants d’origine pétrolière. En ce qui concerne plus particulièrement le biodiesel, une très forte majorité (83% des sondés) pense que l’augmentation de la part de Diester dans le gazole (qui devrait passer de 6,3% à plus de 7% en 2010) constitue une bonne chose. Ils sont également une très large majorité (85%) à souhaiter que de plus en plus de collectivités s’engagent à utiliser un mélange de gazole/Diester à 30% dans les transports en commun et pour la collecte des déchets ménagers.

 

Ces derniers mois, des voix critiques se sont fait entendre quant à l’impact environnemental des biocarburants. Le rapport de l’ADEME publié le 8 octobre vient cependant de confirmer le bénéfice environnemental du Diester. Les Français, quant à eux, semblent insensibles à ces controverses : ils restent convaincus que le Diester limite les émissions de gaz à effet de serre (73%), permet de lutter contre le réchauffement climatique (65%) et, étant produit en France, évite la pollution liée à son transport (74%). De même, en ce qui concerne la question de l’allocation des sols, 62% des Français restent persuadés que l’agriculture française peut répondre à la fois aux besoins alimentaires et aux besoins énergétiques de la population.

 

Préoccupés à 56% par la diminution des réserves de pétrole, les Français restent assurés de l’intérêt des biocarburants et de leur potentiel de progrès. Ainsi, ils sont 91% à être favorables à l’arrivée progressive des biocarburants de deuxième génération sur le marché français. Ces nouveaux biocarburants seront notamment produits à partir de plantes, de résidus agricoles, de résidus forestiers, ou encore de déchets organiques ménagers.

 

Selon Frédéric Dabi, Directeur du Département Opinion et Stratégies d'entreprise à l’Ifop, « l’attrait des Français pour les biocarburants s’explique sans doute à travers la conjonction de plusieurs phénomènes : d’une part, le Diester se positionne comme une alternative face à l’enjeu environnemental qui préoccupe une large majorité de Français. Il est nettement perçu par un peu plus de 7 interviewés sur 10 comme une énergie renouvelable. D’autre part, et d’une façon plus globale, les biocarburants ressortent comme une des solutions de demain pour répondre à la diminution des réserves de pétrole qui préoccupe plus d’un Français sur deux. Sur l’ensemble de la population, nous sommes face à une opinion publique en attente de solutions, consciente de vivre une nouvelle donne économico-écologique qui reste à définir. »

 

Contact Presse :
Fabien Kay – 01 40 69 49 58 – f.kay@prolea.com

 

 

 Télécharger le communiqué (21 Ko)

 

 Synthèse IFOP de l'étude : Notoriéte et image du biocarburant DIESTE (43 Ko)

 

 Rapport IFOP : Notoriéte et image du biocarburant DIESTER septembre 2009 (874 Ko)

 

Proléa
Proléa est la filière française des huiles et protéines végétales. Les professionnels de cette filière ont créé ensemble une démarche collective structurée autour de 5 organismes: La FOP, la fédération des producteurs d'oléagineux; l'ONIDOL, l'interprofession des oléagineux; l'UNIP, l'interprofession des protéagineux, le CETIOM, l'organisme technique des oléagineux; et un établissement financier, SOFIPROTEOL. Depuis plus de 20 ans, les acteurs de Proléa participent à la construction d'une agriculture ambitieuse et responsable, résolument tournée vers l'avenir.

 

Le Diester
Le biodiesel Diester, principalement élaboré à partir de colza et de tournesol français, est le premier carburant renouvelable en France en volume. Diester est la marque déposée par Sofiprotéol pour le biodiesel.
Aujourd’hui, tout le gazole distribué à la pompe en France contient en moyenne plus de 6% de Diester, même sans affichage à la pompe. Le mélange de gazole et de biodiesel Diester n'entraîne pas de surconsommation du moteur et est commercialisé sans surcoût pour le consommateur.


Le Diester est également utilisé à forte teneur (30%) dans le gazole : 8 000 véhicules d'entreprises et de collectivités roulent avec un carburant de ce type.


 Pour en savoir plus sur Diester : www.diester.fr

 

 

 
 
© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits