Accueil / Espace presse / Communiqués de presse
 
Espace presse

Communiqué du 08/04/2010

08 avril 2010 - Sofiproteol

Étude ADEME sur les biocarburants : un point d’étape dans l’amélioration des bilans environnementaux engagés par la filière biodiesel française

La publication, aujourd’hui, de l’étude définitive commandée à l’ADEME par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer (MEDEM), le Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche (MAAP) et FranceAgriMer après le Grenelle de l’Environnement, confirme l’impact positif des biocarburants sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre ; des résultats environnementaux que la filière biodiesel française continuera à améliorer, notamment, grâce à la démarche de progrès Diester, unique en Europe.

 

Près de 5 millions de tonnes de CO2 économisées en 2009

 

Les résultats indiquent ainsi que la consommation de biodiesel permet de diminuer de 60 % à 70 % les émissions de gaz à effet de serre par rapport au gazole. Ces résultats placent la filière biodiesel française en tête des économies de gaz à effet de serre réalisées dans le secteur des transports. En effet, l’incorporation de près de 6,25 % de biodiesel dans le gazole distribué à la pompe a permis d’éviter, en 2009, l’émission de 4,8 millions de tonnes d’équivalent CO2 dans l’atmosphère, selon les estimations faites par Sofiprotéol à partir des nouvelles données de l’ADEME.

Un point d’étape vers des bilans encore plus favorables grâce à la Démarche de Progrès Diester

 

Ces résultats satisfont pleinement aux critères de durabilité définis par la directive énergies renouvelables (EnR) de la Commission européenne, qui imposent au biodiesel de réduire d’au moins 35 % les émissions de CO2 par rapport à un carburant traditionnel ; taux qui sera porté à 50 % en 2017.

 

Afin de maintenir son avance au sein du bouquet d’énergies renouvelables, la filière Diester poursuit ses efforts d’amélioration continue des performances environnementales, de l’amont agricole à l’aval industriel, dans le cadre de sa « Démarche de Progrès ». Cette démarche intervient sur les facteurs ayant un impact sur la production agricole (maîtrise de la fertilisation azotée, travail du sol, développement des connaissances sur les émissions de N2O...) et la transformation industrielle (choix des types de transport, choix des énergies utilisées, amélioration des process…).

 

La pose, aujourd’hui, de la première pierre par Bruno Le Maire, Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, de la centrale de cogénération biomasse de Cofely qui alimentera en vapeur le site Saipol – Diester Industrie de Grand-Couronne, est une illustration concrète de ce qui est mis en œuvre par le groupe Sofiprotéol, l’acteur financier et industriel de la filière des huiles et protéines végétales françaises, dans le cadre de cette Démarche de Progrès.

 

« Cette étude de référence marque une étape importante en confirmant notre rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique au quotidien. Grâce à notre engagement dans la démarche de progrès, le Diester poursuit l’amélioration de ses résultats environnementaux au-delà des exigences réglementaires pour conserver toute sa place au sein du bouquet d’énergies renouvelables de demain », explique Philippe Tillous-Borde, Directeur Général de Sofiprotéol et Président de Diester Industrie. 

 

 - Télécharger le communiqué de presse

 

Contacts :

Florence Doat-Matrot

Directrice communication Proléa

01 40 69 48 00 – f.doat-matrot@prolea.com

 

Fabien Kay

Responsable communication Pôle Valorisation des Oléagineux de Sofiprotéol

01 40 69 49 58 – f.kay@prolea.com

 

Le Diester

Le biodiesel Diester, principalement élaboré à partir de colza et de tournesol français, est le premier carburant renouvelable en France en volume. Diester est la marque de biodiesel du groupe Sofiprotéol, leader sur son marché, qui a été développée en lien avec le monde agricole français. 

Aujourd’hui, tout le gazole distribué à la pompe en France contient en moyenne plus de 6% de biodiesel. Le mélange de gazole et de biodiesel Diester n'entraîne pas de surconsommation du moteur et est commercialisé sans surcoût pour le consommateur. 

Le Diester est également utilisé à forte teneur (30%) dans le gazole : 8 000 véhicules d'entreprises et de collectivités roulent avec un carburant de ce type.

 

 Pour en savoir plus sur Diester : www.diester.fr

 

 
 
© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits