Accueil / Découvrir PROLEA / Semer la vie, Tracer l'avenir
 
Découvrir PROLEA

Semer la vie, Tracer l'avenir


PROLÉA, une démarche collective

Acteurs majeurs de l’économie française pour l’alimentation et l’environnement, les professionnels des huiles et protéines végétales ont créé ensemble un dispositif fort, collectif et original, PROLÉA.

 

Communiquant ensemble sous le sigle PROLÉA depuis plus de vingt ans, les hommes et les femmes de la filière participent à la construction d’une agriculture ambitieuse et responsable, résolument tournée vers l’avenir.

 

Ensemble pour optimiser nos cultures

Représentative des cultures comme le colza, le tournesol, le soja, le pois, ou la féverole, la filière des huiles et protéines végétales PROLÉA met en avant une agriculture durable, qui optimise la gestion de nos ressources, (eau, sol, énergies), tout en contribuant à la variété des paysages de nos campagnes.

 

Ensemble pour développer notre agriculture

Avec une production de 8 millions de tonnes de graines destinées au marché européen et international, les professionnels des huiles et protéines végétales agissent positivement sur la balance commerciale française, en produisant localement les denrées dont nous avons besoin plutôt que de les importer. Des investissements constants de recherche et développement offrent aux agriculteurs une ouverture aux marchés innovants. Cette démarche d’innovation dans plusieurs domaines tels que la santé (oméga 3), l’énergie (avec en particulier le DIESTER®) et la chimie renouvelable, nous permet d’avancer en soutenant notre économie et la pérennité de nos emplois.

 

 

Ensemble pour sécuriser notre alimentation

Les cultures oléagineuses et protéagineuses sont avant tout dédiées à l’alimentation avec des huiles alimentaires et des protéines végétales. Face aux besoins alimentaires croissants, les professionnels de la filière ont su s’adapter en permanence pour produire en quantité suffisante et de bonne qualité. Grâce à la maîtrise de l’ensemble des cycles de production, ils garantissent l’origine des huiles alimentaires et des protéines destinées à notre alimentation et à la nutrition animale.

 

Ensemble pour faire le plein d’avenir

La filière des huiles et protéines végétales a été pionnière dans le développement d’énergies renouvelables avec le DIESTER®, premier biodiesel français élaboré à partir de la transformation d’huiles végétales issues notamment du colza et du tournesol cultivés en France. Elle démontre ainsi l’intérêt des solutions renouvelables produites à partir des ressources agricoles, développées en complément des usages alimentaires et non en substitution.Incorporé dans le gazole, le DIESTER®, d’origine agricole, réduit les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ainsi que nos besoins d’importation en pétrole. Ces nouveaux débouchés dessinent l’agriculture de demain.

 

PROLEA regroupe cinq organismes complémentaires

  • la FOP, la fédération des producteurs d’oléoprotéagineux, clé de voûte de la filière,
  • deux interprofessions : l’ONIDOL, pour les oléagineux, et l’UNIP, pour les protéagineux,
  • un centre technique : le CETIOM pour les oléagineux (l'UNIP ayant également un rôle technique pour les protéagineux)
  • et un établissement financier : SOFIPROTEOL.

 

Le secteur des huiles et protéines végétales en chiffres

  • 100 000 producteurs d’oléagineux et 40 000 producteurs de protéagineux,
  • 14 sélectionneurs-obtenteurs en oléagineux et une dizaine en protéagineux,
  • 60 établissements multiplicateurs de semences,
  • 600 organismes collecteurs de graines,
  • 27 entreprises dans l’industrie des corps gras, un chiffre d’affaires de la branche de 1,6 milliard d’euros en 2006, 2300 employés, 3,5 millions de tonnes de graines triturées par an, 1,45 million de tonnes d’huiles brutes produites, 1,95 million de tonnes de tourteaux produits (chiffres 2006).
  • Le secteur comprend environ 300 usines qui produisent 22 millions de tonnes d’aliments pour le bétail.
 
 
© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits