Les cultures

Tournesol

Le tournesol nous est bien utile !


Le tournesol est cultivé pour l’huile de ses graines.

Celles-ci contiennent également des protéines végétales dont on se sert sous forme de tourteaux pour nourrir les animaux d’élevage une fois l’huile extraite.

Les huiles de tournesol sont aussi valorisées pour leurs qualités de biodégradabilité dans des usages non alimentaires

Leur principale application dans ce domaine est aujourd’hui la peinture.

 

Ils s'alignent mais ne tournent pas !


Les fleurs du tournesol sont réunies dans un capitule.

La corolle qui entoure celui-ci est constituée par quelques dizaines de fleurs ligulées, décoratives mais stériles. Le reste du capitule est formé d’environ 2 000 fleurs tubulées, appelées “fleurons’” et disposées suivant une hélice parfaite. Ces fleurons comportent à la fois les éléments mâles et femelles.
Cependant, le pollen qui féconde les fleurs vient en majorité d’autres plantes de tournesol après avoir été transporté par les abeilles et les bourdons en quête du nectar, situé à la base des fleurons. Le rôle du vent dans la fécondation est secondaire.
Les graines de tournesol sont des akènes de forme allongée et légèrement aplatie.


Pour les curieux : le tournesol (Helianthus annuus L.) appartient à la famille des composées.

 

Le tournesol est originaire d’Amérique du Nord

C’est au XVIe siècle que les Espagnols le ramenèrent en Europe où son huile ne commença à être utilisée dans l’alimentation humaine qu’au XIXe siècle, particulièrement en Russie

C’est dans ce pays que la sélection commença à être la plus active : ses chercheurs firent passer la teneur en huile de la graine de 25 % à 40 % en quelques décennies.

Depuis les années 60, le tournesol a conquis bien d’autres pays dont ceux d’Europe de l’Ouest

Culture du tournesol

 

Le travail de sélection a permis d’adapter la plante à nos conditions de sols et de climat : longueur du cycle de la plante, résistance aux maladies, hauteur, régularité de maturation, tenue sur tige et potentiel de production.

 

Il est fréquent de dépasser 30 q/ha dans certaines régions.


Dans une exploitation, l’intérêt du tournesol vient de ses besoins limités en engrais et en traitements chimiques.

Principales étapes de la culture du tournesol

  • Les principales régions de production en France sont le Sud-Ouest, le Poitou-Charentes, le Centre et les Pays de la Loire.
  • Le tournesol est semé en avril et commence à fleurir en juin. Il est peu exigeant en engrais et en traitements. Toutes les variétés cultivées sont des hybrides.
  • La récolte a lieu à partir de septembre. Les graines doivent être nettoyées et séchées avant leur stockage en silo.


En savoir plus :
Le CETIOM, institut technique desoléagineux, édite chaque année des publications pratiques sur lestechniques de production du colza. Vous pouvez vous adresser au servicediffusion du CETIOM, Centre de Grignon, BP4 - 78850 THIVERVAL-GRIGNON.
Tél. : 01 30 79 95 40 / Fax : 01 30 70 95 90.

SIte internet : www.cetiom.fr

 

 
 
 
 A voir aussi

L'huile de tournesol

Le tourteau de tournesol

Chiffres clés : oléagineux

 Graine de tournesol

Composition

Composition d'une graine de tournesol

 Tourteau de tournesol

Composition

Composition d'un tourteau de tournesol

 Le saviez-vous ?

La disposition des fleurs sur le capitule présente des propriétés géométriques bien particulières. On peut y retrouver le Nombre d'Or !

 

Contrairement aux croyances -et à son nom- les fleurs de tournesol ne ''tournent'' pas avec le soleil durant la journée. Elles restent orientées vers les premiers rayons du soleil, donc vers l'est sud-est.

© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits