Accueil / Découvrir PROLEA / Actions internationales de la filière / AGROPOL / Journées nationales Tournesol
 
Découvrir PROLEA

Journées nationales Tournesol

Résumé des Journées Nationales Tournesol
Ouagadougou - Burkina Faso - les 11, 12 ,13 mars 2013

CONTEXTE


Le programme  tournesol est né de la volonté partagée des agriculteurs Burkinabés, membres de la  Confédération Paysanne  du Faso (CPF), et des agriculteurs français, membres de la Fédération des producteurs d’oléagineux (FOP) de mettre en œuvre des actions communes pour développer la production de tournesol au Burkina Faso dans le cadre d’une coopération d’agriculteurs à agriculteurs. Le programme vise à promouvoir une agriculture familiale économiquement performante,   insérée dans le  marché, solidaire et durable,  structurée en organisations professionnelles.

Le programme  tournesol  participe  à Ia  mise en œuvre de la politique nationale du Burkina Faso, notamment de la Stratégie Nationale de Croissance Accélérée de Développement Durable (SCADD) dont  «l'objectif global est de réaliser une croissance économique forte et soutenue, génératrice d'effets multiplicateurs sur les revenus, de la qualité de vie de la population et soucieuse de la prise en compte des principaux déterminants de la gestion durable des ressources naturelles.» Le programme contribue, également, à la réalisation  des  objectifs  du  Programme National du Secteur Rural (PNSR). Dans une économie   rurale   où   le   coton   domine   les cultures commerciales, le PNSR rappelle que le    Burkina  Faso  a  besoin  de  surmonter  sa « vulnérabilité   économique   en  développant une base de ressources plus large et plus durable  par  l'intensification  et la diversification    de   l'économie ».   Enfin,   le programme tournesol vise à contribuer à améliorer la sécurité alimentaire  au Burkina Faso en réduisant la dépendance en huiles alimentaires importées et en créant les conditions  pour  un  développement rapide des filières animales.


L’ATELIER


Pour  soutenir  la dynamique  de développement de la filière tournesol, le Ministère   de  l’Agriculture   du  Burkina   Faso (BF) a sollicité   l’appui de la FAO.   Un atelier de 3 jours, tenu à Ouagadougou  du 11 au 13 mars 2013,  a  réuni :

  • Les   producteurs   et   leurs   organisations professionnelles de base et  faîtières ;
  • Le secteur privé avec les unités de transformation, les fournisseurs d’intrants, des producteurs de semences, le secteur financier (banque et micro- finance) ;
  • Les  institutions publiques en charge de l’Agriculture, des Ressources Animales et Halieutiques, de la Recherche, du Commerce et de l’Industrie ;
  • Les organisations de la société civile
  • impliquées  dans  le développement de la filière tournesol au Burkina Faso.


Le but des journées du Tournesol était de construire ensemble une vision et une approche du développement  de la production de tournesol qui soient communes aux différents acteurs.

Trois axes majeurs ont structuré les trois jours d’atelier organisés en groupes de travail et en séances plénières :

  • Revisiter le passé pour comprendre le présent,
  • Créer la vision partagée du futur,
  • Construire un pont entre le présent et le futur pour relever les enjeux de demain.

RESULTATS OBTENUS

 

L’atelier a permis de produire :

1.   Une auto-analyse de la filière tournesol au Burkina Faso par ses différents acteurs avec :

 

  • Ses atouts : Un important potentiel agricole de développement pour la culture et une forte motivation des acteurs (organisations professionnelles, institutionnels et du secteur privé).
  • Ses faiblesses : des itinéraires techniques pas encore assez maitrisés par les producteurs et conduisant à des revenus peu motivants ; l’absence de  structures pérennes d’appui à la production et à la mise  en  marché ; la forte dépendance  à des semences importées à un coût  très élevé ; l’absence d’un mécanisme durable de  préfinancement de la campagne agricole.
  • Ses opportunités : un marché très demandeur pour l’huile alimentaire et les tourteaux  destinés  à l’alimentation animale ; une forte volonté politique nationale.
  • Ses menaces externes : la  concurrence déloyale d’importations non  contrôlées ; les problèmes de fertilité des sols.

2. Une vision commune pour le développement de la filière tournesol, partagée  par ses différents acteurs, faisant appel au cœur et à l'esprit :


«  En 2023, les acteurs de la filière tournesol avec l’appui d’Agropol ont mis en place une filière porteuse de développement pour le pays et incitative en terme de revenus pour ses acteurs. Elle s’appuie sur une fédération nationale des producteurs forte et autonome. Les rendements agricoles élevés assurent une chaîne de valeur performante. La filière contribue au développement d’une agriculture familiale dynamique et à la préservation de l’environnement ».

 

 

3. Un plan d’action. A l’issue de ces journées tournesol, les participants ont validé les grandes lignes d’un plan d’actions arrêtées. Celui-ci vise à faire passer le programme d’une phase expérimentale à une phase de développement.


Pour traduire cette volonté commune de développement de la filière en actions de terrain, un ensemble de mesures à court, moyen et long termes ont été arrêtées  par les participants. Elles couvrent les domaines suivants :

  • Le cadre politique pour les différents acteurs de la filière,
  • Le renforcement des capacités organisationnelles des acteurs,
  • Le renforcement de leurs capacités techniques,
  • La collaboration multi-acteurs.


En  résumé,  les  acteurs ont  renouvelé leur plein engagement pour un programme considéré comme :
- un instrument stratégique de développement économique et social pour le Burkina Faso, en tant qu’outil contre la pauvreté et pour la sécurité alimentaire ;
inédit et innovant, de par le partenariat entre agriculteurs du Nord et du  Sud, apprécié par l’ensemble des acteurs présents à la rencontre ;
-  inséré dans une forte dynamique économique et sociale autour de la production de tournesol fondée sur l’engagement de tous ses acteurs (producteurs et productrices avec leurs OP, les acteurs institutionnels et le secteur privé).

Pour plus d’informations :
cpf@fasonet.bf

denis.herbel@fao.org
g.leguilloux@prolea.com

 
 
 

 

Pour toute information contactez le secrétariat général d'Agropol :

 

AGROPOL
11, rue de Monceau
CS 60003
75378 PARIS CEDEX 08

Tél. : 00 33 (0)1 40 69 49 49
Fax : 00 33 (0)1 40 69 48 67

Mèl : agropol@prolea.com

 

 

 Actualités
© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits