Accueil / Espace presse / Communiqués de presse
 
Espace presse

Communiqué du 07/05/2004

07 mai 2004 - PROLEA

AGORA PROLEA - Bilan du congrès de Bordeaux (5 et 6 mai 2004)

Sous le thème général " Une filière d'avenir - Un avenir en filière ", le deuxième Congrès de la Filière française des huiles et protéines végétales, réuni à Bordeaux les 5 et 6 mai 2004, a permis de remettre en perspective l'organisation interprofessionnelle dans le nouveau contexte européen et international, et de faire avancer certains dossiers spécifiques.

Le renforcement de l'organisation interprofessionnelle

Outil moderne consistant à favoriser l'initiative et la responsabilité d'acteurs économiques décidés à construire ensemble, l'organisation interprofessionnelle a aujourd'hui besoin d'être confortée pour pouvoir relever les nouveaux défis de l'agriculture française. A la lumière du témoignage des principaux responsables politiques et professionnels à l'origine de la législation sur les interprofessions, les organisations de la filière ont envisagé les adaptations qui seront nécessaires au cours des prochaines années. Le ministre de l'Agriculture, Hervé Gaymard, a annoncé son intention de renforcer les missions et les moyens de l'interprofession au travers du futur projet de loi de modernisation agricole.

Les réponses aux demandes de la FOP

Le ministre de l'Agriculture a en outre apporté à Bordeaux la réponse du Gouvernement à trois demandes essentielles de la FOP :

  • Soutien à l'expérimentation sur l'assurance " chiffre d'affaires " que la filière va lancer avec GROUPAMA pour les semis de l'année 2004, dans la perspective de propositions françaises à arrêter d'ici à 2006 en matière de " deuxième pilier " de la PAC ;
  • Confirmation officielle de l'octroi de 80 000 tonnes d'agréments supplémentaires permettant d'investir dans une nouvelle unité de production de Diester à Sète ;
  • Possibilité de souscrire jusqu'au 31 mai - et de modifier jusqu'à cette date le dossier PAC en conséquence - de nouveaux contrats de mesure " rotationnelle " au titre de 2004 dans les régions Lorraine, Bourgogne, Centre, Poitou-Charentes, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Languedoc-Roussillon.

Concernant le dernier point, Xavier Beulin a déclaré : " Il s'agit là d'une décision très importante, puisqu'elle lève toute ambiguïté concernant l'avenir de la mesure. Le paradoxe était qu'en restreignant l'accès à certaines régions en 2004, on accroissait le risque de dérapage budgétaire en donnant l'impression que la mesure ne serait pas reconduite au delà. Ce malentendu étant désormais dissipé, les producteurs de l'ensemble des régions concernées peuvent se déterminer en toute sérénité, en fonction des impératifs de gestion de leur exploitation au cours des cinq prochaines années, dans un esprit de responsabilité individuelle et collective ".

 

Communiqué de presse - Doc Word 28 Ko

 

Contact presse :
Fabien Kay - Tél. : 01 40 69 49 58 - Email : f.kay@prolea.com

 

 

 
 
© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits