Accueil / Espace presse / Communiqués de presse
 
Espace presse

Conférence de presse du 08/09/2005

08 septembre 2005 - Unip

Bien préparer la campagne 2006

Cette conférence de presse organisée par l'UNIP et ARVALIS est l'occasion de faire le point sur la campagne 2005 qui se termine, et réunir les éléments de réflexion pour préparer la prochaine campagne.

Bilan de campagne pois et féverole 2005

Si le pois de printemps a souffert avec un rendement moyen à 41,6 q/ha, la féverole et le pois d'hiver s'en sorte mieux.

La qualité des pois et féveroles pour l'alimentation animale est bonne et les prix pour ce débouché se tiennent régulièrement à 20€ au dessus de celui des céréales.

 Télécharger l'article complet (94Ko)

 Télécharger la présentation (192Ko)

Intéret économique des protéagineux dans les assolements : préserver l'équilibre des rotations et des marchés

Avec les faibles rendements des protéagineux en 2005, dans bien des cas, seuls les débouchés à plus forte valeur ajoutée en alimentation humaine offrent des marges attractives.
Certains producteurs et organismes stockeurs envisagent pour 2006 de limiter leur production à ce type de débouchés.
Ce serait oublier que le volume de ces marchés spécifiques est beaucoup plus limité que le débouché en alimentation animale.
Une analyse sérieuse de l’intérêt économique des protéagineux dans les rotations, en tenant compte des rendements obtenus en moyenne sur plusieurs années et pas seulement de la contre-performance de 2005, montre qu’ils gardent leur intérêt y compris lorsqu’ils sont destinés au marché de l’alimentation animale.

 Télécharger l'article complet (66Ko)

 Télécharger la présentation (137Ko)

De nouvelles options techniques adaptées aux différentes régions pour optimiser les rendements : 4 pistes à développer

Si l’effet précédent bénéfique et les coûts d’intrants réduits constituent des atouts sûrs et prévisibles pour les protéagineux, l’irrégularité des rendements liée au climat est leur handicap. Les progrès génétiques récents permettent aujourd’hui de proposer des changements de choix techniques, selon les régions et les systèmes de culture, par rapport aux schémas antérieurs.
Piste 1 : Opter pour le pois d’hiver dans le Centre et l’Est de la France, y compris en sol profond
Piste 2 : Alterner pois et féveroles de printemps dans les limons du Nord –Ouest
Piste 3 : Développer les semis d’hiver dans les assolements irrigués Poitou-Charentes et du Sud-Ouest
Piste 4 : Mieux choisir entre pois, féverole ou lupin chez les éleveurs de ruminants

 Télécharger l'article complet (55Ko)

 Télécharger la présentation (75Ko)

 Variétés de pois : les nouveautés confirment leur supériorité

Alors qu’aucune variété de pois d’hiver n’avait été inscrite depuis 1997, 4 variétés ont été inscrites fin 2004. Comparées à Cheyenne, ces variétés apportent une meilleure productivité combinée à une amélioration de la résistance au froid pour Isard et Cherokee ou à une amélioration de la tenue de tige pour Apache et Cartouche.

 Télécharger l'article complet (41Ko)

 Télécharger la présentation (64Ko)

 

 Télécharger l'intégralité du dossier de presse (167Ko)

 

 
 
© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits