Accueil / Espace presse / Communiqués de presse
 
Espace presse

Communiqué du 23/11/2006

23 novembre 2006 - Unip

Saisir l’opportunité de la demande en féverole de qualité pour l’exportation


Le 22 novembre 2006 à Amiens, les acteurs de la filière féverole (techniciens du développement et de la commercialisation, responsables de la collecte, du négoce et de la sélection) ont fait le point sur le déroulement de la campagne en cours et sur les perspectives commerciales à court et moyen termes.

Une féverole de bonne qualité mais des disponibilités insuffisantes

Globalement, la récolte française de 2006 est de bonne qualité et les rendements sont en progression. Mais, du fait du recul des surfaces, les disponibilités sont insuffisantes pour répondre notamment à la demande de graines pour l'alimentation humaine en Egypte. Cette situation est d’autant plus regrettable que nos concurrents australiens et britanniques sur ce marché à haute valeur ajoutée ont été pénalisés cette année par des accidents climatiques, et sont par conséquent moins présents.

Des atouts et un savoir-faire technique pour conquérir durablement les marchés

Au-delà des fluctuations de la conjoncture, la filière française dispose de tous les atouts nécessaires pour accéder durablement à ce type de débouché. La journée organisée par l’UNIP avec le concours d’ARVALIS et de la FNAMS a permis de faire le point sur les outils et méthodes disponibles (choix variétal pour la couleur, maîtrise des bruches au champ et au stockage, …) pour atteindre régulièrement un haut niveau de qualité.

Les enseignements de la récolte de 2006 devront à cet égard être mis à profit pour les prochains semis. Des rendements supérieurs à 50 quintaux par hectare ont été obtenus dans les départements bien arrosés du Nord-Ouest. L’expérience prouve que sous nos climats, la féverole peut attendre d’être récoltée une fois mûre et être exposée à des pluies prolongées sans que sa qualité soit altérée. Contrairement à la récolte britannique – très pénalisée par ce critère – la récolte française a présenté cette année un pourcentage de grains tachés ou bruchés très faible (inférieur à 1%) sur plus de 40% des lots.

Saisir l'opportunité et produire des féveroles pour la récolte 2007

Pour 2007, une « fenêtre de tir » tout à fait intéressante est à exploiter. La demande égyptienne restera élevée (de l’ordre de 300 000 tonnes) et les stocks mondiaux sont faibles. Les féveroles françaises arrivent sur le marché avant leurs concurrentes britanniques et australiennes en été. Si la quantité et la qualité sont au rendez-vous, il y a une opportunité à saisir, à des prix proposés en nouvelle récolte se situant d’ores et déjà à un niveau attractif (170/173 euros par tonne, rendu Rouen, sur août-septembre 2007).
Les autres atouts permanents de la féverole - excellent précédent au blé, autonomie en azote, faibles charges d'intrants - se sont aussi renforcés dans un contexte de prix élevés des engrais. Ces différents facteurs en font une culture compétitive à développer dans les assolements 2007 du Bassin parisien et du Nord-Ouest de la France.

 

 

Télécharger le communiqué de presse (33 Ko)

Illustrations disponibles sur demande à unip@prolea.com

 

 

Télécharger les présentations du colloque

 Intégralité des présentations en un document (2,8 Mo)

 1 - Enjeux pour construire une filière féverole durable et rentable (121 Ko)

 2 - Marché de la féverole qualité alimentation humaine pour l'export (89 Ko)

 3 - Les coûts de production de la féverole chez nos concurrents (298 Ko)

 4 - Evolution de la qualité de la production française (103 Ko) 

 5 - Féveroles qualité alimentation humaine : analyse comparée des normes françaises, égyptienne et australienne (100 Ko)

 6 - Les différents types de défauts visuels et leur causes (170 Ko)

 7 - Analyse de la qualité visuelle (792 Ko) 

 8 - Les outils d'analyse de la couleur des graines (400 Ko)

 9 - Maîtrise des bruches - lutte au champ et au silo (161 Ko) 

 10 - La fumigation au stockage (203 Ko)

 12 - Maîtriser la casse des grains à la récolte (1 Mo)

 

Contact presse :
Fabien Kay - Email : f.kay@prolea.com

 
 
© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits