Accueil / Espace presse / Communiqués de presse
 
Espace presse

Communiqué du 01/08/2007

01 août 2007 - Unip

Féverole export : programmez une hausse des surfaces

Les prix des féveroles sont particulièrement attractifs pour les producteurs. En ce début de campagne 2007/2008, le niveau acheteur a dépassé les 250 euros par tonne rendu Rouen. Semer des féveroles, c’est garantir une diversité parmi les têtes d’assolements les plus rentables et maintenir la place de la France comme premier fournisseur de l’Egypte en alimentation humaine.

 

Prix attractifs en féverole. Les prix à l’exportation ont atteint 260 euros par tonne pour des livraisons août/octobre en rendu Rouen. Poussé dans un premier temps par la hausse des cours du blé avec lequel les protéagineux destinés à l’alimentation animale maintiennent un écart moyen de + 20 euros par tonne, le prix des féveroles destinées à l’alimentation humaine a continué à augmenter durant toute la campagne 2006/07 pour atteindre des niveaux proches de ceux du colza en fin de campagne. La campagne 2007/08 débute avec des prix élevés du fait de la forte demande du marché égyptien en féverole de bonne qualité visuelle.

 

Cette hausse des prix avait été anticipée bien avant les semis de féverole au printemps dernier. Mais les surfaces n’ont pas suivi et les opérateurs n’ont pas pleinement profité de l’opportunité. Aujourd’hui, du fait de la faible récolte australienne et de la mauvaise qualité de la féverole anglaise, les stocks mondiaux sont faibles et la demande égyptienne reste élevée. Le développement récent en France des surfaces de féverole – depuis cinq ans – a permis à la France de devenir le premier fournisseur de l’Egypte.

 

En plus de ces prix intéressants, la féverole apporte comme le pois son bonus de légumineuse. Avec un prix de l’azote toujours en hausse, semer des protéagineux c’est économiser des intrants et améliorer la rentabilité du blé qui suit. A condition de bien maîtriser la qualité visuelle et les bruches, ce que beaucoup d’agriculteurs français réussissent désormais à faire, tout milite pour consolider notre place de premier exportateur vers l’Egypte. Les protéagineux sont demandés : reste à leur réserver une place suffisante dans les assolements pour les semis du printemps.

  

 

 

Des prix records pour la féverole qui dépassent les 250 €/t en ce début de campagne 2007-2008. Alors qu’elles stagnaient autour des 15 000 hectares, les surfaces de féverole se sont fortement développées à partir de 2000. Cette augmentation récente des surfaces dans les régions de Picardie, d’Ile-de-France, de Champagne-Ardenne, mais aussi de Normandie et du Nord-Pas-de-Calais, a permis à la France de devenir le premier fournisseur de l’Egypte en féverole pour l’alimentation humaine. Le repli des surfaces françaises en 2006 a eu des conséquences négatives. Maintenir des surfaces, c’est maintenir le marché.

  

Télécharger le communiqué de presse (135 Ko)

 

 

 

 

 

 

 

Contact presse :
Fabien Kay - Email : f.kay@prolea.com

 
 
© Prolea 2009 - Tous droits réservés | Contact | Mentions légales | Crédits